A vos légendes…

Vous lisez 55 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Il y a quelques temps sur un réseau sociale, j’ai lu une légende. Je ne sais si elle existe, ou si la personne l’a inventé. J’avais envie de la partager. Et pourquoi pas partager les vôtres ? Ou bien les inventer ?
      Après tout… Une légende n’existe que parce qu’on l’imagine…

      _J’ai récemment lu une légende merveilleuse dans laquelle on disait que la lune est “il”, et non “elle”, comme on le croit généralement. Et chaque jour il attend une fillette qui autrefois faisait des vœux à sa pleine lune, mais à un moment donné, elle a cessé de le faire, et il ne l’a plus jamais vu ni entendu. C’est alors que la lune a demandé de l’aide à l’océan, afin qu’il la cherche dans toutes les mers et sur toutes les côtes. Il a demandé l’aide des loups pour la chercher dans tous les coins de notre terre. En réalité, la lune ne retrouvera jamais cette fille, car des siècles et des époques sont déjà passés. Mais les océans ne cessent de faire rage et les loups ne cessent de hurler la nuit lui disant : “désolé, nous ne l’avons toujours pas trouvée”._

    • Noelle Nolwen
      Participant
      Up
      5
      Down
      ::

      superbe !! Je vais essayer d’en trouver une..

    • Noelle Nolwen
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Elle a perdu un être cher, sa soeur.. Le tic tac de l’horloge lui promet de contacter celle-ci, elle attend et regarde les minutes s’écouler. Un bruit ? Un signe ? Elle ne sait pas ou ne sait plus, que d’ambiguïté dans les sentiments et la réalité. Le tic tac est toujours là et il lui rappelle le rythme de sa vie avec douceur. Cependant un jour le tic tac n’a plus la même sonorité, elle est attentive, intuitive, elle sent quelque chose de différent, ça se rapproche d’elle, elle le sait. Tic tac, ti tac , il est là, superbe et fort, elle s’approche de lui et elle lui demande de l’emmener ailleurs . Pas de réponse. Tic tac, tic tac, sur le tard elle décide d’en finir et se veut compagne du tic tac. Elle le rejoint, il a accepté, elle retrouve sa soeur son coeur est rempli de joie. Le tic tac à terminé sa mission, il part à la recherche de nouveaux coeur à consoler, il décidera lesquels ont le plus besoin de lui, le tic tac des rêves.

    • Up
      2
      Down
      ::

      Il conduisait de nuit, visibilité nulle, pluie battante et orage, un décor d’épouvante.
      Une route communale, sans lignes horizontales.
      La lueur des phares ne faisait qu’accentuer le halo dans la brume.
      Tout à coup, en plein milieu, il dut freiner au dernier moment.
      Non pas une biche mais une déesse en imperméable jaune, comme en bord de mer.
      “S’il vous plaît, je suis perdue, ramenez-moi chez mes parents”.
      Son regard étrange et fascinant le laissait sans voix.
      “Voilà, c’est cette maison.”
      “Pourrais-je au moins connaître votre prénom?”
      “Léa.”
      Elle était partie sans dire merci.
      Il décida de trouver un hôtel à proximité, hanté par son regard et sa voix étrange.
      Au matin, il revint sonner à la porte de la maison.
      “Monsieur?”
      -“Désolé de vous déranger, euh, j’aimerais parler à Léa.”
      “Ma fille est morte il y a longtemps, si c’est une plaisanterie, elle est de mauvais goût.”
      “Je l’ai vue cette nuit et l’ai ramenée chez vous.”
      “Mais qui êtes-vous donc pour venir me persécuter?”
      “Tout cela n’est pas clair, je vais en référer …”
      “Eh bien, suivez-moi, puisqu’il le faut.”
      Le père a sorti la lanterne, ils ont pris le chemin du cimetière.
      Arrivés devant la tombe de Léa, il vit l’imperméable jaune couché sur le marbre.

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      Je ne l’ai ni lu ni entendu, celle ci est de moi.
      Je transmettrai le gène je l’espère.
      Je ferai vivre cette légende quoi qu’il arrive.
      “Une journée sans chocolat, c’est une journée de merde”.

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      @Tssuko#6697 Je suis bien d’accord 👍😁

    • Up
      1
      Down
      ::

      @Tssuko#6697 Moi j’aime pas le chocolat, ça donne mal au ventre, je préfère un bon whisky 😋

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      @mschrome#6716 comment fais tu pour vivre ?

    • Up
      1
      Down
      ::

      Ben, comme tout le monde, de mon mieux😎

    • Up
      1
      Down
      ::

      Dans le bayou se promènent pas mal d’histoires.
      La plupart ont été bouffées par les crocodiles.
      Mais certaines ont survécu.
      Les prophètes vaudou s’en repaissent.
      La légende court encore et ne s’éteindra jamais.
      Une Princesse des marécages s’est changée en veille portant le bois pour se chauffer.
      Messire, aidez-moi.
      Ôtes-toi de mon chemin la gueuse!
      Un preux chevalier lui donna son soutien.
      La vieille se changea en ce qu’elle était.
      Les deux se mirent ensemble pour fonder un royaume.
      Le nobliau sans cœur fut sommé d’assister au mariage.

    • Up
      0
      Down
      ::

      Je suis sûr que vous allez écrire une belle légende, si vous avez le temps et l’envie bien entendu.🤓

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Je connais une légende sur le département de l’Hérault :

      Le seigneur Saint martin de Londres souhaitait marier sa fille. Elle lui dit alors qu’elle épouserait le plus courageux des hommes qui se présenteraient. Trois seigneurs très amoureux de la princesse qui se nommaient Loup, Clair et Guiral, partirent à la guerre, afin de prouver leur bravoure. Quelques années plus tard, ils revinrent couverts de gloire mais malheureusement leur princesse était morte depuis.

      Fous de chagrins, les trois frères chevaliers décidèrent d’un commun accord de vivre en ermites. Ils montèrent chacun sur l’un des trois monts formant un triangle autour du village. De leur pic, ils voyaient la tombe de la défunte.
      Chaque année pour Noël, ils allumaient un grand feu que l’on voyait de la plaine et qui signalaient leur présence. Un Noël, il n’en eut plus que deux brasiers, puis un seul, puis plus aucune flamme. Les trois ermites étaient morts.

      En hommage à leur courage, les montagnes portent aujourd’hui le nom des chevaliers ermites. Celui sur lequel vivait Guiral s’est appelé Saint-Guiral. Celui sur lequel vivait Loup est devenu le pic Saint-Loup. Celui sur lequel vivait Clair, est devenu le Mont Saint-Clair.

    • Up
      1
      Down
      ::

      Sublime!J’adore ces légendes locales, ça me fait penser à la tradition orale et, entre autres, au groupe Ange. Bravo Mathilde!😍

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Magnifique je suis du département et je l’entend pour la première fois…

    • Up
      2
      Down
      ::

      L’œuf originel serait-il né sans poule?
      C’est comme la métaphysique, on peut bien dire ce qu’on veut.
      Un assemblage d’atomes, comme le jeu du Mécano.
      Bon, qu’il y ait eu des mains agiles et une intelligence supérieure pour concevoir le premier œuf …
      En fait, on en sait rien du tout.
      Aujourd’hui, on voit la poule et l’œuf sans trop se poser de questions.
      Comme l’émancipation des femmes ou internet.
      Je m’égare, je digresse, et alors?
      Quand on ne connaît pas le début, on peut bien inventer n’importe quoi.
      Malheureusement, on ne sait rien du début, on pérore en vain en attendant la fin, quin’estun secret pour personne.

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      @Tssuko#7001 Moi aussi je suis du département, et je l’ai lue il n’y a pas si longtemps 😁

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      @mschrome#7004 Ah, ah. C’est LA question celle-là 😊

    • Up
      0
      Down
      ::

      Et les filles, vous pourriez dire que mon texte est sublime😡
      M’en fous, je trouverai bien un moyen de me venger👹

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Pas besoin de te le dire, tu le sais déjà 🙄😝

    • Up
      1
      Down
      ::

      Merci Mathilde, allez tu t’y colles fissa!😈

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Ton texte magnifique Christophe.
      Peut être connais tu celle là Mathilde !

      _**Le cochon noir de Saint-André-de-Sangonis est lui aussi l’enfant d’une légende.

      Le comte de Saint-André, de la seigneurie de Sangonas, était frappé par une malédiction familiale : sa fille était fort laide et personne ne voulait la prendre comme épouse.

      Un jour, désespéré de ne point trouver de descendance, il fit rassembler tous les jeunes hommes du village sur la place afin de « choisir » un prétendant pour sa fille.

      Celui qui croquerait la pomme qu’il entendait lancer aurait la main de sa fille et une dot importante.

      Le comte lança la pomme. Il attendit.

      Un cochon noir était là et croqua la pomme en premier.**_

    • Up
      1
      Down
      ::

      Je me suis franchement marré😂

    • O. DeJavel
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Ça m’a donné le goût de vous rapporter la légende de la chasse galerie, mais je n’ai pas pu la réduire suffisamment, alors je vous offre le lien sur un de mes pen.

      https://wikipen.fr/@Ajax/7780-la-legende-de-la-chasse-galerie

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      @Tssuko#7024 Non je ne la connaissais pas mais elle est très drôle 😂😂🤣

    • Up
      1
      Down
      ::

      En l’An 500 et des chaussettes de Notre Seigneur, une bergère avide et lasse de ses moutons se mit à rêver de folies sous un chêne.
      Elle soupirait d’aise et de désespoir à la fois.
      Qu’un preux chevalier se présente et m’emmène au loin.
      Le chien trouvant sa maîtresse bizarre trouva plus prudent de rester à l’écart.
      Une fée passant par là par hasard n’eut aucun mal à juger la situation.
      Ma foi, un peu d’ordre dans la chevelure et la mise, la belle a des atouts.
      La belle s’était endormie avec un beau sourire.
      La fée ne ménagea nullement ses efforts, couronne d’or et robe à paillettes.
      Pas de souliers de verre, c’eût été un cliché.
      Ainsi parée, notre bergère fut métamorphosée.
      La fée joua les sirènes pour attirer le Beau.
      Il apparut dans ces plus nobles atours, avec lance et épée.
      Il était fils du Roi, la fée avait la conscience professionnelle.
      Ces deux-là eurent tôt fait de devenir amis et davantage.
      Mais la décence veut qu’on ne s’attarde pas sur ce point.
      Toute la famille de la bergère eut droit aux dépendances du château.
      Pour une vie oisive et fastueuse.
      Quand le Prince fut Roi, notre bergère fut de bon conseil et le peuple ne trouva rien à redire.

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Super ! 👏😍

    • Up
      0
      Down
      ::

      Merci Mathilde, à ton tour!!😀

    • Up
      0
      Down
      ::

      Alors? On se dégonfle?😜

    • Akihiko Kun
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      A-t-on encore le droit de donner notre légende ?

    • Up
      0
      Down
      ::

      Au contraire, on ne demande que ça, bienvenue aux wikijeux!😁

    • Akihiko Kun
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      Bien dans ce cas, je vous partage une légende inventé de toute pièce :

      Si l’on ouvre un livre d’histoires anciennes, vers la page 316 je crois, il est possible de découvrir un récit des plus atypiques.
      Ce récit nous narre la vie d’un barbare germanique, né de parents inconnus, au temps des batailles contre les Romains. Contrairement à ses semblables, cet homme n’était pas un rustre à l’intelligence limitée, mais un être cultivé. Brillant orateur, il parvint à accéder au statut de chef de son peuple, alors qu’il n’avait que 25 ans.
      Il fit les années suivantes nombre de choses pour améliorer les conditions de vie de son peuple. En leur apprenant notamment à utiliser quelques inventions romaines, que lui-même utilisait avec une facilité étrange pour un barbare, cet homme tentait de faire évoluer ses pairs. Il essayait par là de montrer au puissant voisin la capacité d’adaptation des peuplades vivant au-delà du Rhin.
      Mais malheureusement, pour une fois, le Romain fût moins intelligent que le Germanique. Alors âgé de 30 ans, le chef dût faire face à une impressionnante armée ennemie, décidée à raser le village se prétendant “civilisé”. La bataille entre les 2 camps suivit peu après. Un horrible carnage, un massacre effroyable où chaque belligèrent eût des pertes effroyables. Le dirigeant Germain montra à tous son génie militaire, parvenant même à repousser les légions. Mais ce qu’il devait arriver arriva. Des renforts affluèrent, et exterminèrent les valeureux soldats du jeune chef.
      Et deux heures après la fin de la bataille, il ne restait que lui. Marchant péniblement aux travers des lignes, il contemplait la boucherie avec horreur. Et là, quelqu’un l’interpella. Un homme en armure dorée, avec un casque éclatant. Pas de doute, c’était le Général adverse. Celui-ci en voyant son rival aussi mal-en-point ne pût cacher un sourire narquois. Mais son visage changea quand il vit la tête du barbare.

      -“Non, ce n’est pas vrai… Claudius, est-ce toi ?”
      -“Que dites-vous, chien de Romain, je ne me nomme pas ainsi…”
      -“Mais si, écoute-moi. Tu es Claudius Martellus, mon fils ! Il y a tant d’année que je ne t’ai pas vu, après que ces monstres de Germains t’aient enlevé. Mes aïeuls, que t’ont-ils fait ? Tu as grandi sans tes parents légitimes, élevé par ces barbares. Ils t’ont utilisé mon fils, ils se sont servi de toi !
      -“Que… Que racontez-vous ? Ce n’est pas vrai, je suis un Germain. Ma famille est d’ici.”
      -“Non, mon enfant, je suis ta famille. Allez viens, suis-moi. Je parlerai à l’Empereur, et je t’éviterai le Colisée. Tu me rejoindra, et ensemble nous combattrons ces usurpateurs !”

      Le Général Martellus parlait avec affection, amour et conviction. Mais ces mots tombaient dans l’oreille d’un sourd. Car le fils prit une décision. Ceux qu’ils considéraient comme ses pairs l’avaient utilisé comme arme face aux Romains, et il se rendit également compte que tout ce qu’il savait, tout ce qui faisait de lui un stratège intelligent et impitoyable, tout ça il le tenait de son ascendance. Ils avaient massacré les Romains, il avait voulu les concurrencer, alors qu’il en était un. Tout ce qui faisait de lui un Germain hors-du-commun, était en fait des choses fourni par ses pires ennemis.
      Et en faisant cette découverte, il saisit son glaive, et s’égorgea avec.

    • Up
      2
      Down
      ::

      Quelle histoire! Bravo.
      Le seul non barbare est celui qui s’est donné la mort.

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Bonjour par ici ! Voici une des légendes de mon département d’origine (le Doubs) que je vous recopie.

      “Alors qu’il gardait ses moutons sur une des montagnes du Jura, un jeune berger vit un agneau disparaître dans un fourré. Poursuivant l’animal, il découvrit l’entrée d’une cachette où était entreposés plusieurs coffres d’or.

      Devenu richissime, le berger crut pouvoir accomplir son rêve secret, épouser la fille d’Amauri, sire de Joux. Mais le cruel seigneur qui feignit d’abord d’accepter cette alliance, fit saisir le pâtre par ses gardes. Ceux-ci le torturèrent à mort sans pouvoir lui arracher son secret.

      C’est depuis cette époque que cette montagne s’appelle le Mont-d’Or et si certains promeneurs paraissent absorbés par la cueillette des gentianes, c’est peut-être qu’ils continuent à chercher la mystérieuse grotte au trésor…”

    • Up
      0
      Down
      ::

      @MaryGrimoire#7998 Jolie légende, j’espère qu’Amaury pourrit en enfer.👺

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      @mschrome#8009 peut-être a-t-il fini englouti par la Vouivre près d’une de nos belles rivières en voulant lui voler son escarboucle, avide qu il était ?!

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Ça doit être beau les montagnes du Jura !

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      @Tssuko#8015 oui très beau 🥰

    • Up
      1
      Down
      ::

      Dans le bayou vivait une pauvre fille, d’une beauté exceptionnelle malgré ses haillons et les humiliations subies par sa marâtre et sa fille, laide comme un pou.

      • Vas-donc chercher du bois souillon.
        Habituée aux brimades, elle ne se fit pas prier, au moins quelques instants de quiétude.
        Elle croisa en chemin une petite vieille, frèle et voutée, écrasée par les poids des fagots, pourtant peu conséquents.
      • Vous êtes charmante et me paraissez bien malheureuse, et que sont ces haillons?
      • Ce n’est rien Madame, chacun sa condition.
      • Mon enfant, si vous acceptez de porter mon fardeau jusqu’à ma cabane, je pourrais un peu améliorer votre sort.
      • Je le ferai avec plaisir et ne demanderai point de récompense, il me suffit d’entendre qui ne me hait point, c’est le plus beau des cadeaux.
        Arrivées à la demeure misérables, les deux femmes se reposèrent sur le seuil.
      • Bien ma petite Princesse, qu’il est doux de s’asseoir quand on a mon âge. Ton coeur est-il pur?
      • Je ne sais pas Madame, il m’arrive souvent de sentir la colère monter, mais je l’empêche d’aller plus loin.
      • Alors ne me pose pas de questions, vois-tu cette malle? Prends ce panier de sel et jette-le au dessus de ton épaule.
      • Est-ce un jeu, vous moquez-vous de moi?
      • Pas de questions j’ai dit.
      • La belle s’éxécuta, trop habituée aux ordres.
        Une fois le sel jeté, la malle s’ouvrit d’elle-même, brillant de mille feux.
        Des pièces d’or, des diamants, plus que les richesses possédées par le Roi de cette contrée.
        La vieille métamorphosée en fée qu’elle était lui offrit un attelage de quatre chevaux, tant la malle était grande et lourde.
        La belle revint à son supplice, plus de haillons mais une robe étincelante.
        La marâtre et le laideron firent force révérence avant de reconnaître leur suppliciée.
        Cette dernière dut raconter les événements.
        Mère et fille ne purent toucher à la robe, et encore moins approcher le contenu de la malle.
        Elles durent se résigner à force d’étre projetées dans la boue.
      • Bien, allons dans le bayou pour rencontrer cette vieille.
      • Madame, mademoiselle, vous seriez bien aimable de m’aider à porter ce fardeau.
      • Non point, nous ne sommes pas faites pour ces corvées, mais nous aimerions vous accompagner chez vous.
      • Eh bien suivez moi gentes dames, que votre destin s’accomplisse.
        Au moment crucial, mère et fille se disputèrent pour savoir qui avait un coeur pur.
        Elles jetèrent le sel de concert dans le doute.
        La malle s’ouvrit dans un nuage de fumée nauséabond, des milliers de serpents, de crocodiles et autres créatures rampantes sortirent et se précipitèrent vers les deux furies.
        On les entend encore hurler dans le bayou.
        La Princesse eut la visite du fils du Roi, qui tomba amoureux au premier regard.
        La malle était sans fond, le royaume prospère acheta la paix et fit le bonheur de tous les pauvres gens, ce pour l’éternité, un autre cadeau de la fée qui ne connaissait pas la vanité.

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Joli ! 😍👏

    • Up
      0
      Down
      ::

      Ben et comment qu’c’est beau, maintenant TUTIKOL!😎

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Oui chef ! 😆

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Un jeune chevalier devait participer à des tournois.
      Malheureusement il se blessa juste avant. Il voulut quand même y prendre part, mais sa sœur refusa qu’il sacrifie sa santé.
      Elle décida donc de prendre sa place en cachette. Elle lui vola son armure, son épée, et mit son heaume de façon à cacher son visage et ses cheveux.
      De cette façon, personne ne su que c’était une femme.
      Elle combattit ses premiers adversaires vaillamment, les fit tous tomber un par un. Mais elle ne révéla jamais son visage, et on la surnomma Le chevalier mystère.
      Chaque participant au tournoi avait hâte de l’affronter, car ils entendaient ses exploits.
      Elle réussit à remporter la victoire à chaque combat, et atteint la finale : elle devait combattre un chevalier très réputé.
      La bataille commença, les deux combattants étaient acharnés.
      Enfin, alors que le chevalier mystère prenait le dessus, l’autre lui souleva le casque d’un coup d’épée, révélant qui elle était vraiment. Ses cheveux tombèrent en cascade sur ses épaules, et son visage apparut aux yeux de tous.

      • Supercherie ! s’écria le juge. Le combat s’arrête là.
        Il désigna le vrai chevalier gagnant. Mais celui-ci prit le coffret, et le tendit à la jeune femme.
      • Tu as combattu vaillamment chacun de tes adversaires. Je n’aurais pas dû soulever ton casque. Ce trésor te reviens de droit.
        Elle alla refuser, mais lorsque leurs yeux se croisèrent, ils tombèrent amoureux l’un de l’autre.
        Ils repartirent donc tous deux, avec le coffret et ils vécurent heureux.

    • Up
      0
      Down
      ::

      Oh c’est mignon!
      Enfin, une femme qui bat tout les hommes c’est pas crédible.😎

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Bien sûr, suis-je bête ! 🙄🤨

    • Up
      0
      Down
      ::

      Mais non, parfois il est bon de rappeler des évidences😎

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      L’évidence c’est que les femmes sont obligées de faire semblant d’être moins fortes ou de se cacher derrière des faux noms pour ne pas vexer l’égo de ces messieurs…😤

    • Up
      0
      Down
      ::

      @MaryGrimoire#8484 Ah ah, ça chauffe!😎

    • Mathilde Peyre
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      @MaryGrimoire#8484 Exactement !
      D’aileurs, la morale de cette histoire est que les femmes peuvent être plus fortes que les hommes, qu’il faut juste leur en laisser l’occasion… et le reconnaître.

    • Gaëlle Galindo
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Ma légende, raconte que si on s’allonge dans l’herbe avec une personne à qui l’on porte n’importe quel amour. Que l’on colle nos têtes de manière à ce que notre oreille gauche soit collées, à son oreille gauche. On entendrait ce que l’âme de l’autre a à nous dire. Sans prononcer un seul mot. Sans se regarder. Juste en tendant son oreille à l’autre.

      Celle ci est sortie tout droit de mon imagination.

    • O. DeJavel
      Participant
      Up
      0
      Down
      ::

      Ton imaginaire nous enchante !

    • O. DeJavel
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      >

      @Tssuko#8656 Ma légende, raconte que si on s’allonge dans l’herbe avec une personne à qui l’on porte n’importe quel amour.

      Ton imaginaire nous enchante !

    • O. DeJavel
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      La légende de Baba Yaga.

      https://paranormaltumblr.tumblr.com

      Dans le folklore slave, Baba Yaga est un être surnaturel prenant l’allure d’une vieille femme difforme qui vole dans un tonneau, le pilon brandit comme une menace. Selon le cas, Baba Yaga peut exaucer vos vœux ou vous menacer. On lui prête parfois un rôle maternel, parfois celui d’une bienfaitrice étrangement ambiguë mais la plus part du temps elle apparait horriblement méchante.

      Les illustrations la représentent avec de grosses jambes, entourée d’animaux exotiques dans sa hutte aux confins d’une forêt profonde.

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      2
      Down
      ::

      La légende de la Vouivre.
      Mi-femme, mi-serpent ailé, la Vouivre quand elle vient se baigner dans les belles rivières de Franche-Comté, dépose l’escarboucle précieuse qu’elle porte sur son front sur le rivage.
      Si un homme réussit à la lui voler, il sera riche à jamais. Mais si la Vouivre le surprend, elle n’hésitera pas à le tuer, envoyant des serpents à sa poursuite.

      Cette Légende a inspiré de nombreux romans dont ceux de Marcel Aymé ou Carole Martinez et des films aussi.
      https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=4393.html

    • Annick Smits
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      Il est une légende, au cœur des Ardennes Belge, qui fait encore, à ce jour, trembler les plus jeunes.
      Celle de la Dame Blanche du château de La Roche.

      Arrivée à ses 17ans, Berthe, fille du seigneur de La Roche, ne sachant lequel de ses nombreux prétendants choisir, accepta que son père organise un grand duel sur ses terres dont le gagnant emporterait la belle.

      Les chevaliers se présentèrent nombreux et s’affrontèrent les uns et les autres jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un, Walerian, fils aîné du Comte de Montaigu, malheureusement déjà fiancé à Marie de Salm dont il s’était très vite lassé …

      Le puissant guerrier s’apprêtait à remporter son dû quand un nouveau chevalier se présenta, vêtu de noir des pieds à la tête. Il était petit et semblait bien frêle. Le châtelain demanda à Walerian s’il voulait encore le combattre alors qu’il avait tout gagné et, celui-ci très imbu de lui-même accepta.
      Mal lui en prit car, bien que plus fort, il perdit le combat …

      Sans enlever son heaume, le vainqueur emmena donc la belle dans la tour où devait être consommé le mariage.
      Le lendemain, ne voyant pas redescendre le jeune couple, le châtelain monta voir ce qu’il se passait et ne trouva personne si ce n’est la fenêtre grande ouverte et, aux pieds des remparts, les deux corps, l’un noir et l’autre blanc …
      Ils découvrir alors que le chevalier noir n’était autre que que Marie de Salm ayant voulu se venger en vendant son âme au diable …

      Depuis ce jour, on peut voir toutes les nuits sur les remparts en ruine du vieux château, errer une belle dame blanche en larmes …

    • O. DeJavel
      Participant
      Up
      3
      Down
      ::

      >

      @Jytha#9031 Depuis ce jour, on peut voir toutes les nuits sur les remparts en ruine du vieux château, errer une belle dame blanche en larmes …

      Oh ! Ça c’est une finale !

    • Maryse P.
      Participant
      Up
      1
      Down
      ::

      @Jytha#9031 Ah les dames (d’âmes) blanches ! En haut d une tour, le long des routes,… elles sont présentes dans beaucoup de contes et légendes, sans oublier les faits paranormaux relatés de ci de là.

Vous lisez 55 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.