JETER SANS COMPLEXE

< 1 min

Jeter, toujours jeter, encore jeter pour mieux racheter et surtout ne pas réparer. Eh oui ! Je constate un peu plus chaque jour que la société de consommation nous a bien rééduqués. Il est révolu ce temps où l’on pouvait encore faire réparer ou réparer soi-même. Ces messieurs les industriels nous ont coupé l’herbe sous le pied en pratiquant par exemple des prix exorbitants sur les pièces détachées afin de nous pousser à racheter plutôt qu’à réparer. Alors, nous sommes devenus de parfaits petits moutons qui suivent la tendance du tout jetable-irréparable. Mais, c’était sans compter sur quelques irréductibles gaulois comme moi qui pèsent le pour et le contre et n’ont de cesse de vouloir démanteler le complot du consumérisme à outrance. Ainsi, si votre lave-vaisselle tombe en panne, la pièce pour le réparer coûtera déjà un tiers du prix d’un lave-vaisselle neuf et cela sans compter le coût de la réparation. Ceci est aussi valable pour la réfection de vos talons de chaussures qui coûtent souvent plus chers que la paire de chaussures elle-même. Malheureusement, les exemples sont multiples, mais ceux qui ont le mieux compris le concept sont incontestablement les professionnels du textile qui nous proposent des vêtements aux prix les plus bas qui soient afin qu’on ne développe un syndrome d’attachement inutile qui nous conduirait vers un besoin irrésistible de les sauver. Ceci dit, il y a quelques mois, j’ai quand même permis à mon blouson dont je tairais la marque de retrouver sa jeunesse grâce à un simple lacet de chaussure noir. Je crois que trouver sans cesse des astuces pour résister à la folie de la consommation inutile est primordial. Nous devons avoir conscience qu’on ne peut jeter à tout va vu l’état de notre planète, sinon quel héritage laisserons-nous à nos enfants ?

No account yet? Register

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patricia Saccaggi
4 années il y a

Eh bien, je suis loin d’être le jouet de la société kleenex et je m’en réjouis.

Lucile Cajart
4 années il y a

Bonjour Marie-France,

C’est très juste et bien dit, bravo !

Ce Pen aurait tout à fait sa place au concours WikiPen #climat. (Il se termine dans 3 jours).

Par ailleurs, je vous encourage également à donner un peux plus d’air à votre texte.

Bam Bam
4 années il y a

Oui .et ce qui est intéressant lorsque on commence à réarranger ( textiles par exemple ) c’est que la créativité s’accroît. Je réalise par exemple que mon tee- shirt peut se transformer en petite jupette sympa, ou que ce vieux bout de tissu que j’ai tant porté comme une seconde peau, peut me faire de sympas bandeaux cheveux, originales ceintures…etc….tant que nous ne re découvrons pas le plaisir de faire, de réparer, ré arranger, ou de recycler sans s’identifier a la notion psychologique et émotionnelle qui va avec et largement bassinée par notre système, ( affiches, TV , pub) on reste dans une logique ou l’achat et le.neuf nous donnent l’illusion d’être cela. Ils sont malins les lapins …nous devenons beaux, neuf.. Brillants, intelligents etc..c’est amusant et parfois beaucoup moins quand on en mesure les effets…. Merci pour votre texte.

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

3
0
Exprimez-vous dans les commentairesx