Les vents de la démocratie

< 1 min

Mais encore le discours d’Obama

Qui redit que vous êtes des orfèvres.

Mais il s sont toujours là, ces gens sans génie aucun 

Qui tuent votre élan,

Pour façonner vos bijoux,

Nos emblèmes sertis de diamants,

Qui musellent votre inventivité,

S’entourent de gais-lurons,

Envahissent vos médias et vos foyers,

Vos moments à vous !

Et se meurent encore nos illusions

Pendant que Dame Démocratie malmenée sourit,

Debout et altière, immortelle.

Afrique-mère,

Et c’est toujours la jouvence de cet éternel vieux temps

Qui te ronge, te muselle

Nous gèle, nous fige, hors du temps !

Abdou Karim GUEYE, extraits de mon recueil “Comme un amas de pyramides inversées”

No account yet? Register

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Robert-Henri D.
5 années il y a

Hélas, le monde n’a pas fini d’engendrer des monstres de cruauté…

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

2
0
Exprimez-vous dans les commentairesx