Personne n’est parfait-chapitre 12

2 mins

Partie 2 : L’écho

Chapitre 12

– Comment tu te sens Elizabeth ?

– Ça va.

Ici, je me sens comme un poisson dans l’eau. Paul le sait pourtant, je suis un roc. Rien ne peut m’arriver. Alors, pas la peine de recommencer. Je n’ai pas besoin de ça, je veux juste reprendre une activité normale. Avec moi, jamais de train-train. Du speed, de l’adrénaline. Et parfois…

Le bureau en face du mien étant vide, il prend place. Il pose le dossier qu’il a dans les mains sur le bureau et je lorgne. Comme pour répondre à mon interrogation intérieure, il lâche :

– C’est pas pour toi, ça.

Je prends une mine déconfite.

– Qu’est-ce que t’as pour moi alors ? Tu viens pas juste pour la politesse.

– Je vais peut-être te surprendre mais si. Je trouve que t’as une sale tête alors je viens aux nouvelles.

– Pfff… Merci, c’est gentil. Toujours autant d’humour à ce que je vois.

– Écoute, t’as jamais eu besoin de moi pour trouver des idées. Alors ce qui m’intéresse, c’est de savoir si t’es en état.

Évidemment. Il veut du résultat. En même temps, je m’attendais à quoi ? Je le rassure.

– Tout va bien Paul.

Oui, tout va bien. Je n’ai pas besoin de mec, j’ai toute une carrière devant moi. A trente ans et des petites poussières, je peux encore aller loin, beaucoup plus loin. Des jours, des nuits, il y en aura encore, même sans Arnaud. Je ne suis pas toute seule. Le monde qui m’entoure fourmille de projets à se mettre sous la dent. Il suffit juste de m’en trouver un à la hauteur.

– Non.

Je n’aime pas son ton catégorique. Il m’agace. Je retiens mes mots mais je ne peux pas m’empêcher de rajouter, contrariée :

– Quoi non ?

Je peste. Il renchérit :

– C’était quoi ton petit numéro de samedi ?

Hummm, il a raison… Je suis gênée parce que je ne sais pas ce qui m’a pris ce week-end. Mais bon… Je me suis ressaisie et maintenant, tout roule. Il suffit de regarder dehors. Tout va bien ? Pourquoi je ferais ce métier sinon ? Je détourne le sujet.

– La réunion, c’est bien à 11h ?

Je crois qu’il a compris qu’il n’en saurait pas plus. De toute façon, ça ne servirait à rien. Il doit bien se douter qu’Arnaud m’a quittée. Il soupire.

– Oui.

Je suis ravie. En discutant, j’ai feuilleté à nouveau ma revue de presse et j’ai eu le déclic. Maintenant, je le sais, je tiens un truc et je me sens capable de tout, surtout de l’impossible.

Inspiration : Tout va bien, Max et Mango


Mes autres réseaux :

Mon blog : https://isabelledayblog.wordpress.com/
Facebook : https://www.facebook.com/isabelle.myriam.day/
Twitter : https://twitter.com/IDay1985
Instagram : https://www.instagram.com/iday1985/
Ma page Short Édition : https://short-edition.com/fr/auteur/isabelle-day

Et pour être sûr de ne rien rater et avoir accès à du contenu inédit, vous pouvez également vous abonner à la newsletter (1 mail/mois à partir d’août 2019) en m’envoyant un message à isabelle.day(at)outlook.fr (remplacer (at) par @)

No account yet? Register

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marie Mahé
5 années il y a

Comme nous échangeons parfois je croyais que nous étions abonnées. Mais non. Maintenant c’est chose faite .

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

2
0
Exprimez-vous dans les commentairesx