Pas moi – 6 – Manon

3 mins

− Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce qu’il t’a fait ?
− Démarre ! Vite !

Vanessa démarre en trombe. La pauvre voiture donne tout ce qu’elle a, tout ce qui lui reste, elle râle. Après quelques rues, Vanessa lève le pied ; elle tend la main vers la planche de bord, s’empare de son paquet de cigarettes et en glisse une entre ses lèvres. D’une main tremblante, elle l’allume avec peine et tire une longue bouffée. Son visage est tendu, fermé.
En fait, elle est morte de trouille. Elle aussi, elle y va la peur au ventre, la boule dans l’estomac. Chaque homme est une épreuve en plus du sexe qu’il faut subir.
Mais elle le cache, elle est fière. Elle n’a pas fait d’études, elle fait des ménages. Mais elle me donne une leçon de vie.
Finalement, elle me demande :
− C’était un pervers ? Qu’est-ce qu’il t’a demandé de lui faire cette ordure ?

Je lui montre l’argent toujours serré dans ma main. Elle arrête la voiture brutalement dans un crissement de pneus, stupéfaite :
− Il a payé ? Mais…
− Il ne voulait pas coucher avec moi, comme ça. C’est un gentil garçon. Il était déçu que je sois une pute. Il voulait m’aider.
− J’en étais sûre… Un geek… Combien ?
− 150. C’est tout ce qu’il avait en espèces. J’ai honte d’avoir pris son argent. Je m’en veux…
− Tu as besoin de cet argent. En fait de beaucoup plus. Tu sais qu’il va falloir recommencer, avec d’autres qui n’auront pas autant de « délicatesse » et de scrupules.

Je suis solidaire des dettes contractées par mon ex qui m’a abandonnée. Moi, baissant la tête, découragée :
− Je ne pourrais pas.
− Comment tu vas faire ?
− Je vais faire des heures sup, trouver un deuxième boulot.
− Tu rêves !

Elle me prend contre elle et embrasse mes cheveux en murmurant :
− J’ai eu si peur quand je t’ai vue t’enfuir…
− Toi aussi, il ne faut plus le faire. C’est trop dangereux, tu le sais.

Elle explose :
− Mais on a pas le choix !
− On a toujours le choix !
− Tais-toi !

Elle a redémarré la voiture et nous sommes rentrées en silence. Vanessa était triste et tirait nerveusement sur sa cigarette. Elle a jeté un œil vers moi, et m’a tendu la cigarette. J’ai tiré une bouffée. Cela m’a un peu détendue et apaisée.
De retour à l’appartement de Vanessa, j’ai filé dans sa chambre,  j’ai enlevé les sous-vêtements sexy qu’elle m’avait prêté et je me suis couchée comme ça, dans son lit, très abattue, très lasse et découragée.
Je ne veux pas être seule cette nuit. De toute façon, ma fille dort dans la pièce à côté avec la fille de Vanessa et sa sœur. Vanessa s’est couchée contre moi et m’a prise dans ses bras. J’ai commencé à m’endormir, mais, quand j’ai senti ses doigts effleurer mon minou, j’ai sursauté et j’ai saisi sa main :
− Vanessa, qu’est-ce que tu fais ?
Elle pouffe de rire :
− Je vérifie si ton minou fonctionne, parce que ce soir, zéro !
− Vanessa !

Je ne peux m’empêcher de lui demander, amusée :
− Tu l’as déjà fait avec une fille ?
− Euh en fait, à 16 ans on s’est caressée mutuellement avec une copine… ça compte ?
− Et alors ?
− Ben j’ai joui…
− Vanessa !

On a éclaté de rire toutes les deux, blotties dans le lit. Vanessa aime me choquer en parlant vulgairement, surtout sexe. Pour elle, je suis une sainte-nitouche, une intello, une bourgeoise. Moi, je m’astreins à ne pas dire de « gros mots » devant ma fille et en fait j’évite tout le temps d’en dire. Je suis une « gentille » fille. C’est-à-dire, pour Vanessa, une demeurée !

Pendant un moment, je n’ai plus pensé à mes problèmes, à la menace d’expulsion, au tapin. C’était bien.

Et puis, j’ai repensé à Lucas, à son regard doux et bienveillant. Il y a aussi des hommes gentils. Je l’avais oublié, ou plutôt, je n’y croyais plus. J’ai pris son argent ; j’ai des remords.
Lucas qui m’a trouvé jolie…
J’ai dû tellement le décevoir ! J’ai gâché sa soirée. Il ne méritait pas ça…

No account yet? Register

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Robert-Henri D.
4 années il y a

Bravo, c’est bien écrit!

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

2
0
Exprimez-vous dans les commentairesx