2050 c’est déjà demain

11 mins

Tout le monde y va de ses hypothèses, prévisions et solutions.

Je préfère me référer à des sources plus sûres n’étant moi-même qu’une profane en la matière.

Le XXIe siècle sera celui des centenaires. Leur nombre a quintuplé en France en 15 ans et pourrait atteindre 300 000 en 2050.

Pour lire la suite

Nous vivrons bientôt tous jusqu’à 120 ans, mais pas davantage

Avec les progrès technologiques actuels, la question n’est pas de savoir si nous vivrons plus vieux mais jusqu’à quel âge nous pourrons vivre. Alors que certains rêvent de sauvegarder leur conscience, certains experts s’accordent à penser que nous ne dépasserons pas les 120 ans en moyenne.

Pour lire la suite

Une chose est certaine en 2050 malgré l’âge que j’aurai, je serais encore une jeunette à côté de ceux qui auront 120 ans

Voici ce que j’ai pu trouver sur internet et qui m’a paru plutôt intéressant.

Je vous laisse en juger par vous-mêmes.

Hypothèses

Dérèglement climatique : la fin du monde est-elle vraiment pour 2050 ?

Une étude australienne évoque la fin de la civilisation en 2050 si rien n’est fait pour freiner le réchauffement de la Terre. Mais des climatologues soulignent qu’il s’agit du “scénario du pire” et qu’une autre issue reste possible.

La fin du monde, celle mise en scène par Roland Emmerich dans Le Jour d’après ou 2012, surviendrait en 2050, d’après un rapport (lien PDF en anglais) publié en mai par le think tank australien Breakthrough-National Centre for Climate Restoration.

Pour lire la suite

En 2050, la population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards de personnes et 11 milliards en 2100, selon un rapport publié par de l’ONU 

Deux milliards de Terriens supplémentaires. Et moi, et moi, et moi… Selon un rapport de l’ONU, publié lundi, la population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards de personnes en 2050. Et même 11 milliards d’individus en 2100.

Toujours selon ce rapport « Perspectives de la population dans le monde » des Nations unies, un doublement des habitants de l’Afrique subsaharienne est à prévoir. Tout comme le vieillissement de la population mondiale en raison d’une espérance de vie croissante et d’une baisse de la fécondité.

Pour lire la suite

Prévisions

L’avenir, imprévisible par principe ?

Détrompez-vous. Les scientifiques savent déjà à quoi ressemblera notre monde en 2050. Il sera totalement différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. À l’échelle de l’évolution climatique, 2050 c’est demain. Nous avons donc une idée assez précise de ce à quoi ressemblera le climat mondial d’ici trois décennies.

Appuyons donc sur la touche « avance rapide » jusqu’en 2050. La température moyenne à la surface de la Terre a alors franchi la barre des deux degrés au-dessus de ce qu’elle était il y a tout juste un siècle, et le niveau moyen des mers s’est élevé́ de près de 30 centimètres durant la même période.

La banquise remplacée par une route commerciale ?

L’Arctique est désormais entièrement dénué de glaces durant la période estivale et la température de l’océan a considérablement augmenté. Les populations de mammifères marins, de poissons et d’oiseaux se modifient, et les indigènes du Grand Nord tels que les Eskimos et les Lapons sont menacés par l’insécurité́ alimentaire. La disparition des glaces côtières, l’élévation du niveau des eaux et les intempéries de plus en plus intenses forcent des communautés entières à se déplacer.

Pour lire la suite

En 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans

Au rythme de pollution actuel, il y aura d’ici 2050 plus de plastiques que de poissons dans les océans. Mais cette échéance n’est pas une fatalité, et le Gouvernement met en œuvre les mesures nécessaires pour l’éviter.

L’OCÉAN, PRÉCIEUSE SOURCE DE VIE

Les océans recouvrent les deux-tiers de la surface de la planète. Ils sont les plus grands producteurs de l’oxygène que nous respirons, absorbent une grande quantité des émissions de dioxyde de carbone, fournissent nourriture et nutriments, et régulent l’équilibre climatique global de la Terre.

Alors qu’ils jouent un rôle central dans la survie de notre écosystème, les océans sont de plus en plus menacés, dégradés et détruits par les activités humaines. Si de multiples facteurs participent à leur destruction, la multiplication de déchets plastiques dans nos eaux est l’un des plus ravageurs.

PLASTIQUE EN MER : DES TONNES DE POLLUTION PAR AN

8 millions de tonnes. C’est la quantité de plastique polluant les écosystèmes marins chaque année selon la Fondation Ellen MacArthur. C’est l’équivalent d’un camion poubelle déchargé en mer chaque minute. Si rien n’est mis en œuvre, ce nombre passera à deux par minute d’ici à 2030, et à quatre par minute d’ici à 2050, précise la Fondation.

Pour lire la suite

Propositions

  1. Stratégie à long terme à l’horizon 2050


La Commission européenne appelle de ses vœux une Europe neutre pour le climat d’ici à 2050.


Le 28 novembre 2018, la Commission européenne a présenté sa vision stratégique à long terme en vue de parvenir à une économie prospère, moderne, compétitive et neutre pour le climat d’ici à 2050.


La stratégie indique comment l’Europe peut montrer la voie à suivre pour atteindre la neutralité climatique, en investissant dans des solutions technologiques réalistes, en donnant aux citoyens les moyens d’agir et en adaptant l’action à mettre en œuvre dans des domaines clés tels que la politique industrielle, la finance ou la recherche, tout en garantissant la justice sociale nécessaire à une transition équitable.

Pour lire la suite

      2. Une Europe agroécologique en 2050 : une agriculture multifonctionnelle pour une alimentation saine 

Enseignements d’une modélisation du système alimentaire européen 

L’AGROÉCOLOGIE : UN PROJET AMBITIEUX ET SYSTÉMIQUE

Prendre en compte conjointement les enjeux d’alimentation durable des Européens, de préservation de la biodiversité́ et des ressources naturelles et de lutte contre le changement climatique suppose une transition profonde de notre système agricole et alimentaire. Un projet agroécologique fondé sur l’abandon des pesticides et des engrais de synthèse, et le redéploiement de prairies extensives et d’infrastructures paysagères permettrait une prise en charge cohérente de ces enjeux.

UNE MODÉLISATION ORIGINALE DU SYSTÈME ALIMENTAIRE EUROPÉEN

Le projet TYFA explore la possibilité́ de généraliser une telle agroécologie à l’échelle européenne en analysant les usages et besoins de la production agricole, actuelle et future. Un modèle quantitatif original (TYFAm), mettant en relation systémique la production agricole, les modes de production et l’usage des terres, permet d’analyser rétrospectivement le fonctionnement du système alimentaire européen et de quantifier un scénario agroécologique à 2050 en testant les implications de différentes hypothèses.

PERSPECTIVES POUR UN SYSTÈME AGROÉCOLOGIQUE MOINS PRODUCTIVISTE

Pour lire la suite

      3. Les défis à l’horizon 2050 

Construire un modèle urbain à l’aune des réalités de terrain

 © source : ONU-Habitat – 2015

Pourcentage de la population vivant en zone urbaine en 2015

“Faire en sorte que les villes soient ouvertes à tous, sûres, résilientes et durables”* à l’horizon 2050 impose de regarder dès à présent les déséquilibres, dysfonctionnements et transformations qui s’y opèrent. Les défis sont nombreux : partage des marchés urbains, accès au logement, au travail, aux services essentiels (eau, énergie, santé, éducation), gestion des risques et catastrophes urbaines…

*Objectif n°11 des Objectifs de développement durable adoptés par les États membres des Nations unies le 25 septembre 2015

Des villes ouvertes à tous

Des villes plus sûres

Des villes plus durables

Pour lire la suite

      4. Le programme Nature 2050

met en œuvre des actions basées sur la nature, aux résultats quantifiables, qui ont comme objectifs de conserver et d’accroître la biodiversité, d’adapter les territoires français aux changements climatiques.

5 domaines d’intervention

  • Les zones humides

Les rivières, estuaires, zones côtières, mangroves jouent un rôle d’éponges en cas de crues, de réservoirs lors des périodes de sécheresse, de filtres en épurant les eaux polluées.

Ce sont de réels amortisseurs climatiques qui protègent contre les crues et les canicules estivales. Ils jouent un rôle important dans le stockage de carbone, ce qui atténue les changements climatiques.


  • La transition des espaces forestiers et agricoles 

Même si les changements climatiques n’ont pas que des effets négatifs, de nombreuses forêts et cultures ne seront plus adaptées au climat annoncé dès le milieu du siècle.

Cela occasionnera de profondes mutations qui doivent être anticipées. Il faut aussi renforcer le stockage du carbone atmosphérique par les sols.


  • Les continuités écologiques 

La faune et la flore sauvages ont besoin d’espaces de taille suffisante pour se reproduire, se nourrir, s’abriter. Il faut pour cela rétablir les continuités entre les espaces naturels

Cette nécessité est encore renforcée par les changements climatiques qui entraîneront des déplacements d’espèces vers le nord.


  • La biodiversité en ville 

L’extension urbaine, le réchauffement climatique, la nécessité de préserver la biodiversité exigent la constitution au cœur des villes, de nouvelles infrastructures vertes, permettant de répondre au besoin de nature des citadins (îlots de chaleur, désimperméabilisation des sols, régulation hydrique…) voire aux besoins alimentaires (agriculture urbaine) ainsi qu’à la nécessité de maintenir la diversité biologique.

  • Écosystèmes marins et côtiers

Les milieux marins sont caractérisés par une concentration d’usages multiples liés à la mer, source de pressions sur la biodiversité, qui sont renforcés par le changement climatique.

Or, l’océan joue un rôle primordial dans l’atténuation de ce phénomène, de par sa capacité d’absorption et de stockage de CO2.

Devant l’incertitude à moyen terme des conséquences du changement climatique sur les petits fonds côtiers, des techniques de génie écologique sont en mesure d’agir en faveur de l’amélioration de la résilience de la biodiversité marine de ces écosystèmes.

      5. VISITE DU PROJET D’AGROFORESTERIE DU DOMAINE ENCLOS DE LA CROIX DANS L’HÉRAULT 

En amont du Congrès mondial d’agroforesterie qui se tiendra à Montpellier du 19 au 22 mai prochain, CDC Biodiversité et la Région Occitanie se sont rendus mardi 14 mai à Lansarges, aux abords de la ville sur un projet agroforestier Nature 2050 dont les plantations sont désormais terminées.

François Frézouls, propriétaire du Domaine Enclos de la Croix, a souhaité mettre en place des aménagements agroforestiers dans son vignoble afin de répondre aux enjeux climatiques auxquels il doit faire face aujourd’hui (augmentation des températures, multiplication des ravageurs etc.). À travers le programme Nature 2050, CDC Biodiversité a soutenu ce projet dont les premiers travaux ont débuté en 2017 et viennent tout juste de s’achever.

     6. FORÊT CÉVENOLE : LES ACTEURS FORESTIERS DE LA RÉGION OCCITANIE ET CDC BIODIVERSITÉ VISITENT LE SITE DE CE PROJET NATURE 2050 

Le soleil était au rendez-vous ce 14 mai 2019, lorsque Marc Abadie président de CDC Biodiversité visitait avec Agnès Langevine, vice-présidente de la région Occitanie en charge de la Transition écologique et énergétique, de la Biodiversité, de l’Économie circulaire et des Déchets, ainsi que d’autres élus et directeurs de la Région en compagnie des acteurs locaux du monde forestier l’évolution du projet Nature 2050 « Forêt cévenole ».

Chataigneraie dépérissante en premier plan et vue sur l’aval de plus en plus impacté par les ruissellements et autres risques naturels

Chataigneraie dépérissante en premier plan et vue sur l’aval de plus en plus impacté par les ruissellements et autres risques naturels

Ce sont près de 30 participants qui ont suivi la visite de site du projet Nature 2050 « Construisons ensemble la forêt de demain » dans les Cévennes ce mardi 14 mai. Les directions du CNPF, de l’Agence régionale pour la Biodiversité d’Occitanie, de l’association Forêt méditerranée, de l’Institut pour le Développement Forestier et d’autres acteurs forestiers locaux se sont réunis autour de Marc Abadie, Président de CDC Biodiversité, et Agnès Langevine, 3e Vice-président de la Région Occitanie, pour échanger sur les enjeux de la Forêt cévenole dans le cadre du projet Nature 2050.

Pour lire la suite

      7. GÉNÉRATION 2050 

2050 : Un chemin entre harmonie et économie ?

Devant plus de 200 personnes, la Tribune organisait lundi 3 décembre 2018 la seconde édition du forum GÉNÉRATION 2050 à l’Opéra de Lyon. L’occasion de se pencher sur le futur de notre société pour défricher les grands enjeux économiques et sociaux à venir. Au programme : témoignages de grandes entreprises, d’entrepreneurs, de chercheurs…

Table ronde : Visions du futur…

On nous promet l’apocalypse ou le progrès éternel. Mais qu’en est-il vraiment ? Que peut-on espérer pour 2050 ?

Intervenants :

Isabelle Delannoy, environnementaliste, coscénariste du film Home, réalisé par Yann Arthus-Bertrand, auteure et théoricienne de l’économie symbiotique,

Thierry Gaudin, prospectiviste et président de la fondation 2100.

Keynotes : Ces entrepreneurs qui changent le monde.

L’ESS, une économie parallèle ou une économie du futur ? par Léna Geitner, directrice de l’incubateur Ronalpia,

L’agriculture urbaine et les fermes du futur, par Christophe Lachambre, président de la Ferme Urbaine Lyonnaise,

Les crypto-monnaies, une transformation technologique… et sociale? parAriane Tichit, économiste et Pascal Lafourcade, maître de conférences en informatique à l’Université Clermont Auvergne.

Quand l’intelligence artificielle révolutionne l’énergie, par Patrick Leguillette, cofondateur de BeeBryte.venir.

Pour lire la suite

      8. Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ? 

L’ADEME, GRDF et GRTgaz publient une étude sur la faisabilité technico-économique d’un gaz d’origine 100% renouvelable¹ . Aux Assises européennes de la transition énergétique, Bruno Lechevin, Président de l’ADEME, en présence d’Édouard Sauvage, Directeur général de GRDF et de Thierry Trouvé, Directeur général de GRTgaz, a présenté les principaux enseignements de cette étude. À partir d’hypothèses différentes sur le développement de chacune des filières de production et dans une dynamique d’amélioration de l’efficacité énergétique et de meilleure maîtrise de la consommation d’énergie, cette étude présente 4 scenarii, dont 3 correspondent à un mix gaz 100% renouvelable.

Un potentiel théorique de 460 TWh de gaz renouvelable

Le gisement de gaz renouvelable injectable estimé 460 TWh pourrait couvrir entièrement la demande de gaz en France à l’horizon 2050 selon tous les scenarii. Trois grandes filières de production de gaz renouvelable sont étudiées : la méthanisation (30% du gisement), la pyrogazéification (40%) et le power-to-gas (30%). Les potentiels techniques se basent sur les ressources disponibles qui n’entrent pas en concurrence avec les usages alimentaires et matières premières. Pour que ces potentiels soient accessibles en 2050, il sera nécessaire de lever les freins à la méthanisation agricole, de généraliser les cultures intermédiaires (cultures temporaires qui protègent les sols entre deux cultures de vente), de mobiliser davantage de ressources agricoles et forestières et de favoriser l’émergence de technologies à fort potentiel mais peu matures (pyrogazéification, gazéification des algues etc.).

Une demande de gaz de 276 à 361 TWh en 2050 peut être satisfaite par du gaz renouvelable pour un coût global compris entre 116 et 153€/MWh

Un mix gaz 100% renouvelable permettrait d’éviter les émissions directes d’environ 63 Mt CO2/an ce qui représente 12,6 milliards d’euros pour une taxe carbone à 200 €/t de CO2. La France renforcerait son indépendance énergétique et améliorerait sa balance commerciale. Selon le scénario étudié, l’étude établit que le coût du gaz renouvelable est compris entre 116 €/MWh et 153 €/MWh, incluant le coût de production, de stockage, d’utilisation et d’adaptation des réseaux gaziers.

Pour lire la suite

      9. ZEN 2050 – IMAGINER ET CONSTRUIRE UNE FRANCE NEUTRE EN CARBONE – MAI 2019 

L’étude ZEN 2050 est une exploration, par un groupe d’entreprises de tous les secteurs, de la faisabilité de la neutralité carbone de la France en 2050, au sens de l’équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre du territoire français métropolitain et les absorptions par ses puits de carbone.

Elle identifie un certain nombre de conditions de succès de cette transition, et se conclut par des propositions d’actions à engager à court terme pour que cette transformation reste économiquement et socialement faisable.

Quelle méthode ? La méthodologie de l’étude a consisté, après une revue des études existantes, à faire converger deux chantiers parallèles :

La définition d’une image de la neutralité carbone en 2050 : quel pourrait être le puits de carbone ? Quelle pourrait être la répartition possible entre les secteurs d’activité des émissions réduites à ce niveau ?

Une réflexion sociologique sur les évolutions des modes de vie possibles d’ici 2050, respectant la diversité des Français et cohérentes avec cette image.

Puis le travail s’est porté sur les trajectoires d’évolution vers cette situation d’arrivée et sur les principales implications en termes d’emploi et d’investissement.

Enfin, la dernière étape de l’étude a été consacrée à l’analyse des conditions de succès et à la formulation de recommandations sur des actions à prendre à court terme, pour que des trajectoires compatibles avec l’objectif 2050 restent possibles.

Pour lire la suite

Malgré tout, je reste très optimiste.


Quel état du monde en 2050 ?

Point par point, une évaluation de la situation de la planète et de ses habitants d’ici à 2050. Des raisons de ne pas sombrer dans le pessimisme… Par Bjorn Lomborg, directeur, Copenhaguen Consensus Center.

Vivrons-nous mieux en 2050 que nos prédécesseurs en 1900 ? Le débat sur l’évolution du monde, que ce soit en bien ou en pire, n’est pas nouveau. Ce sujet a été longuement débattu par les scientifiques et les philosophes depuis plusieurs siècles. De Malthus à The Limits to Growth, les pessimistes n’ont cessé d’argumenter sur la théorie d’un futur miné par la surpopulation, la famine et l’épuisement des ressources en réponse aux propos rassurants des optimistes. Les points de vue pessimistes ont beaucoup influencé les débats sur les politiques environnementales.

Un tableau sur 150 ans

Mais au lieu de se baser sur une approche parfois trop parcellaire, nous devons chercher une nouvelle manière de comparer les problématiques mondiales. C’est ce que j’ai essayé de faire avec 21 économistes figurant parmi les plus éminents du monde, en développant un tableau de bord couvrant 150 années. L’idée était de mesurer les impacts des 10 problématiques les importantes du monde – incluant la santé, l’éducation, la pollution atmosphérique et le changement climatique – sur une échelle de comparaison, sans mettre en avant tel point de vue ou tel autre.


Le coût de chaque problématique

En s’appuyant sur des évaluations économiques classiques telles que les pertes de vies humaines ou les maladies, et en tenant compte de différents facteurs tels que les pertes de revenus, l’analphabétisme, la perte de biotopes et les dégâts causés par l’augmentation des fortes tempêtes due au réchauffement climatique, les économistes sont parvenus à déterminer le coût annuel de chaque problématique de 1900 à 2013 ainsi que les prévisions pour 2050. Ils ont comparé chaque problème aux ressources disponibles pour le résoudre afin d’évaluer sa taille, ce qui donne au final une estimation de sa taille exprimée en pourcentage sur le produit intérieur brut (PIB).


La situation va globalement s’améliorer

Prenons en exemple l’éducation. En 1900, le taux d’analphabétisme s’élevait 70% de la population mondiale. Quelle est la taille de ce problème ? Les estimations économiques montrent que si tout le monde avait été instruit en 1900, l’économie mondiale aurait bénéficié de 240 milliards de dollars de plus suivant l’inflation – soit environ 12% du PIB (appelé également PMB). On peut ainsi conclure que le coût de l’analphabétisme en 1900 s’élève à 12% du PIB.

Pour lire la suite



No account yet? Register

13 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Équipe WikiPen
Administrateur
5 années il y a

Bonjour Marie,
Votre Pen a été ajouté au concours, bonne chance !

Lucile Cajart
5 années il y a

Wouah, plein de choses très intéressantes !!
Triple "like" pour moi !

Robert-Henri D.
5 années il y a

Héllo Marie,

Je vois que vous avez aussi répondu à l’appel!

Bon, (petite boutade à propos de mot "appel") rien à voir avec celui du 18 Juin 40 qui eut lieu trois ans avant ma naissance… mais il me semble que l’on n’est jamais à l’abri de rien… d’autant qu’il se passe plus que jamais des choses horribles!

Et à ce propos, je me demande si tous ces analystes qui s’empêtrent quelque peu dans leurs idées populistes ne devraient pas ouvrir nos yeux sur ce qui se passe vraiment?

Robert-Henri D.
5 années il y a

Oui, mais tout ça reste très aléatoire… car tant que l’humanité persistera dans sa course au profit et n’ajustera pas sa politique démographique, on peut s’attendre à la voire s’autodétruire…

Robert-Henri D.
5 années il y a

Et moi itou, je garde quelque espoir puisque la saga que j’ai auto édité sur Amazon et commencé à publier ici, sur ma pages WikiPen traite dudit sujet (qui se termine bien!) sur deux volumes pour un total de 1217 pages.

Robert-Henri D.
5 années il y a

Comme vous dites…

Pensée amicale.

Mathieu Jaye
5 années il y a

J’ai voté !

Équipe WikiPen
Administrateur
5 années il y a

Bonjour Marie,

Vous êtes Lauréat du concours #2050, félicitations pour votre Pen qui a été le plus apprécié des WikiNautes !
Comme promis, vous avez la possibilité de partager votre Blog, (un message, un livre, …) sur la page Facebook, pour cela envoyez simplement un e-mail à : contact@wikipen.fr

Excellente journée !

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

13
0
Exprimez-vous dans les commentairesx