Dernière ère avant la Fin.

2 mins

Je sais ce que vous pensez. Il aurait pu y avoir le nucléaire, un virus créant une pandémie irréversible, le fameux réchauffement climatique. Soyons honnête deux secondes: L’apocalypse est là, à nos portes, et le seul fautif c’est l’Homme. Oubliez ces reportages sur les meurtres en série ou les génocides! L’homo sapiens est plus grand tueur en série que Dieu ait façonné.

L’avancée technologique ne cessent de prendre de la vitesse. Les grattes ciels ont remplacés les petites maisons tranquilles. Toutes les habitations de toutes les cités du monde ont été édifiées avec un matériau dit indestructible. D’ailleurs, tous les continents se relient grâce à des ponts métalliques. Il n’y a plus de villages à proprement parlé, seulement des nécropoles côtières en puissance. Quant aux villes elles se sont transformées en mégalopoles. Les petits bourgs d’autrefois se sont regroupés, des constructions se sont ajoutés pour former des villes elles- mêmes collées aux autres petites villes… etc. Vous voyez l’idée? Bien.
Et les humains dans tout ça?
Toujours pareil. Il y a des riches et des pauvres, bien que les deux camps aient pris des directions quelques peu extrêmes.
Les écologistes ont été éradiqués alors que les businessmen et autres clowns se pavanent dans les citadelles d’acier étincelantes.
Tous ceux qui prônent Gaïa ont été envoyés aux frontières des continents. 

Les riches portent des costumes et des tailleurs hors de prix alors que les pauvres grelottent de froid dans des vêtements en lambeaux datant d’un siècle au moins.

Les corps de métiers réputés pour vous assurer un avenir descend ont eux aussi changé. L’informatique, le graphisme et l’ingénierie ont pris la cotte comme jamais auparavant; le domaine militaire a fait un retour des plus explosifs après être tombé dans l’oubli pendant cinquante ans tandis que la médecine, l’art ainsi que les professions sociales ont, elles, été reléguées à l’obsolescence.
Au début de la technoère, les littoraux nécropolesques prennent plus d’ampleur à chaque mois qui s’écoule. Des conflits internes surviennent. Mais peu à peu, les gens cèdent. Ils ont besoin d’un toit, de nourriture tous les jours, et d’une hygiène convenable. Alors ils marchent, usant ainsi de leur énergie vitale pour aller quémander un pardon hypocrite auprès des cités.
Je fais partie de ces pauvres morts-vivants. Mais pas pour les raisons que vous imaginez. Je veux contempler les vestiges de ces chefs de rangs mégalomanes et égocentriques. Je veux rire au nez de ces Hommes qui ne cessent d’engendrer le chaos et la mort. Je veux les voir se rendre compte de leur erreur cinq secondes avant la fin.

Je déteste l’espèce humaine. Par conséquent, je me fous pas mal de la voir s’éteindre. Le problème, c’est qu’elle le fait au détriment des autres espèces vivantes. Et ça, ça me met clairement en rogne.

“Bande d’égoïstes, va!”

Malheureusement, il est déjà trop tard. Je ne plus sauver ces pauvres bêtes. 
Un nuage verdâtre dantesque s’élève lentement dans le firmament. Je reste là, assise sur une colline à l’extérieure d’une cité lambda et j’observe. 
J’attends la Fin. Pourvu qu’elle arrive vite.

No account yet? Register

4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Équipe WikiPen
Administrateur
4 années il y a

Bravo Eden,
Le Pen est ajouté au concours !

Équipe WikiPen
Administrateur
3 années il y a

Très belle performance Eden !

Vous atteignez la deuxième du concours #finDuMonde !
Votre Pen sera partagé sur la page Facebook dans la semaine.

Bravo !

Lire

Plonge dans un océan de mots, explore des mondes imaginaires et découvre des histoires captivantes qui éveilleront ton esprit. Laisse la magie des pages t’emporter vers des horizons infinis de connaissances et d’émotions.

Écrire

Libère ta créativité, exprime tes pensées les plus profondes et donne vie à tes idées. Avec WikiPen, ta plume devient une baguette magique, te permettant de créer des univers uniques et de partager ta voix avec le monde.

Intéragir

Connecte-toi avec une communauté de passionnés, échange des idées, reçois des commentaires constructifs et partage tes impressions.

4
0
Exprimez-vous dans les commentairesx